Menu

Quand l’OGC Nice parie sur le stade connecté

Revue de Presse

Quand l’OGC Nice parie sur le stade connecté

Quand l’OGC Nice parie sur le stade connecté

Quand l’OGC Nice parie sur le stade connecté

Catégories: Revue de presse
Auteur: Laurence Bottero
La Tribune Marseille
Le club de foot niçois lance une application baptisée Expérience Stade. Développée par Netco Sports, elle permet de revivre les moments forts du match tout en se faisant livrer nourriture et boissons en tribune. Une façon parallèlement pour Allianz Riviera de se positionner sur le créneau du stade intelligent.

Ce dimanche 17 décembre, l’intérêt du match qui oppose l’OGC Nice à Bordeaux se trouve bien évidemment sur la pelouse. Mais aussi un peu dans les tribunes.

Les supporteurs niçois (et les autres) vont en effet pouvoir vivre une « Expérience Stade » toute nouvelle, via l’application du même nom, lancée officiellement à l’occasion de la rencontre contre les Girondins.

Appel aux pros

Une application disponible sur iOS et Android qui a été développée par Netco Sports. Cette société française, basée à Paris, est la spécialiste du genre, c’est-à-dire de la conception et du développement d’applications second écran (sur smartphone et tablette NDLR) pour l’industrie sportive. Passée en 2015 dans le giron de Euro Media Group, elle a à son actif des applications pour l’AS Monaco, l’AC Ajaccio, le PSG, Liverpool FC… En 2013, elle est le partenaire officiel de la FIFA pour la Coupe du monde qui se déroule au Brésil. Son portefeuille client comprend aussi bien des ligues professionnelles, des organisations sportives que des chaînes de télé (à l’instar de Canal + NDLR). Pour la petite histoire l’un des premiers actionnaires de celle qui n’était alors qu’une startup, née en 2008, a été le commentateur sportif, Thierry Rolland.

Une Expérience grandeur nature

Experience Stade c’est quoi ? La possibilité de revoir les meilleures ou plus litigieuses actions sous tous les angles, instantanément, revenir en arrière, faire un arrêt sur image… Et ça, c’est grâce à la technologie développée par une autre société, basée à Montpellier, Vogo Sports, qui permet de revoir les actions depuis les tribunes. Une petite performance qui forcément intéresse le passionné de ballon rond. Avec Come to me, une autre des fonctionnalités de l’application, il est possible de se dispenser de la file d’attente à l’incontournable buvette et de faire venir directement, frites, sandwich, boissons et produits dérivés à son siège. Le paiement s’effectue en ligne et il est possible de choisir l’heure souhaitée de livraison. Expérience Stade inclus aussi des statistiques en temps réel, avec le commentaire d’OGCNice.com, une billetterie et un plan interactif capable de géolocaliser les accès, la buvette et autres animations. Une Expérience qui se veut la plus totale possible.

Travail d’équipe

Evidemment, tout cela est possible grâce au réseau Wifi HD déployé au sein de l’Allianz Riviera. Le stade dispose en effet de 467 bornes. En début d’année 2016, un premier test avait été fait à l’occasion du match de rugby entre le RC Toulon et le Stade Français. Il était alors question de faire bénéficier les supporteurs du ballon ovale d’une connexion d’1 gigabit par seconde, permettant de surfer, partager photos et vidéos sans limitation. A l’époque, Allianz Riviera disait bien sa volonté « d’entrer dans l’ère des stades connectés« . Une priorité dans la stratégie du stade qui accueille par ailleurs l’accélérateur national de l’assureur dans son enceinte. Un accélérateur qui a déjà repéré des startups – Lucie Labs ou My Coach par exemple – pouvant apporter leurs compétences dans cette dimension « intelligente ».

Patrick Florence, le directeur général du stade promet d’ailleurs que ce « n’est qu’un début« .

L’OGC Nice sur le terrain numérique

Le club de foot niçois, lui, voit dans cette nouvelle expérience offerte aux supporteurs une façon d’entrer encore plus fortement dans la digitalisation du rapport entre les fans et le club. Plus l’expérience du supporteur est enrichissante, étonnante, pratique, plus cela l’attache à son club.

« Grâce à cette application, nous tirons le meilleur des nouvelles technologies au bénéfice des supporters. S’enthousiasmer devant une belle action et pouvoir ensuite l’apprécier à nouveau en la revoyant tranquillement comme si on était chez soi devant sa télévision, commander et se faire livrer à sa place, profiter de statistiques poussées… C’est du service en plus, à la demande » dit bien Jean-Pierre Rivère, le président des Aiglons.

Il faut dire que le terrain numérique est aussi une valeur qui vient s’ajouter au modèle économique des clubs. L’étude publiée par EY en novembre dernier le démontre par les chiffres, les expériences 4.0 sont une façon de peaufiner le contact avec le club et ses supporters mais c’est aussi une façon de modifier leur comportement d’achat. D’après l’enquête, 64 % des clubs affirment utiliser le numérique pour augmenter la vente de places et 73 % pour faire progresser la vente de produits dérivés. C’est aussi une façon d’étendre la notoriété du club et l’animation de communauté est une vraie plus-value. D’ailleurs, les statistiques en temps réel offertes par Expérience Stade sont commentées minute par minute par l’OGNNice.com. Quand le numérique chausse les crampons, c’est bien pour chacune des parties. Un partout, balle au centre.

Publié le 17 décembre 2017

https://marseille.latribune.fr/innovation/2017-12-17/quand-l-ogc-nice-parie-sur-le-stade-connecte-761999.html

 

Étiquettes : , , , ,
0 Comments Leave a reply

    Laisser un commentaire

    Your comment(click button to send)

    PARTAGER

    This is a unique website which will require a more modern browser to work!

    Please upgrade today!